Un pas vers l'avenir


Ce bois me fascine, quelle prestance !

Quand j'ai commencé à le sculpter, je suis devenue légère.


Toutes les terres, toutes les mers, tous les cieux étaient autour de moi.

Alors je me suis mise à marcher, à courir, à sauter, à survoler, à reculer et puis à avancer d'un grand pas pour rattraper le temps perdu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :