Le masque



Mes yeux se sont posés sur ce petit morceau de bois qui ne payait pas de mine.


Il m' a fasciné tout de suite.
J’ai imaginé un masque. Je me suis mise à le sculpter.
Et me voilà partie en Italie, au carnaval de Venise, au bal masqué et la fête a commencé…
Et j’ai dansé, dansé et valsé, j'ai bu du bon vin avec ce bel Italien et la fête s'est prolongé jusqu'à l'aube.

Au petit matin allongé sur le sable, prés de moi, mon masque me regardait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :