La rose des vents







Ce bois je l'ai observé puis gratté, coupé, taillé, sculpté et enfin poncé.

Et là, je me suis émerveillée. Une fleur est née.

Doucement elle s'est mise à s'ouvrir puis s'épanouir sous le regard de deux visages qui s'étaient perdus dans les pétales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :